alternatives, famille, nomadisme, projet, société

Alternatives…

Ou « qui relève de choix non conventionnels« , option(s)… J’aime ce mot, pour ce qu’il veut dire et pour tout ce vers quoi il ouvre. Il peut encore être perçu comme péjoratif, car amène vers ce qui est différent, ce qui sort de la norme, du traditionnel. Mais c’est justement ce que j’aime dans ce mot, il nous ouvre d’autres portes, d’autres visions : de la musique, de la vie, de l’éducation, etc… Et cet état « alternatif » n’est finalement que passager, car ce qui est alternatif un jour peut tout à fait devenir de plus en plus « normal » avec le temps, et c’est bien ce que j’espère…

En commençant par le mode vie : vivons-nous, dans notre camping-car, un mode de vie alternatif, ou mettons nous simplement en place une alternative à un(e) mode de vie ? En ce qui nous concerne, nous voyons cela comme une alternative, en ayant envisagé différentes options et soupesé le pour et le contre de ce mode de vie. Mais dans le regard de certains, nous devenons des marginaux, nous nous exposons aux regards pas toujours bienveillants, au rejet face à la différence qu’on a choisi pour nous (et nos enfants), ce qui peut générer chez nos proches (et au delà) des craintes ou des inquiétudes. C’est compréhensible, et nous l’entendons. Mais nous voyons les choses sous un autre angle : plutôt que d’énumérer ce que nous allons « perdre » avec ce mode de vie, nous voyons ce que nous allons « gagner ». Cela demande de déplacer son regard, sans pour autant fermer les yeux sur le reste. C’est cette façon de voir qui m’amuse (ou m’agace) souvent, quand dans nos discussions certains voient le verre à moitié plein, et d’autres le verre à moitié vide, tout en regardant le même verre. Tout comme cette image que j’aime beaucoup et qui résume bien l’idée : personne n’a tord, aucun n’a plus raison que l’autre, mais si chacun reste de son côté pour voir les choses, il ne changera pas de regard.

Je ne sais plus où j’ai lu cette phrase, mais elle me plaît beaucoup : « il ne faut pas chercher des écoles alternatives, mais des alternatives à l’école ». C’est tout à fait ce que nous souhaitons, pour l’école comme pour le reste. Nous ne nous attendons pas à ce que tout le monde nous dise que nos choix sont les meilleurs, d’une part car ils ne le sont pas (ils sont simplement les nôtres, ceux qui nous correspondent), et d’autre part car nous ne cherchons à convaincre personne ! La seule envie que j’ai, c’est de semer des graines, des idées, des pistes, pas pour que tout le monde fasse pareil, ce qui reviendrait à forcer les individus à rentrer dans le même moule, mais plutôt l’inverse : ouvrir les visions, multiplier les points de vue, ajouter les expériences les unes aux autres pour avoir de plus en plus d’alternatives, de possibles. Pour cela, il faut justement que nous puissions tous vivre, apprendre, ressentir, de manière différente, de la manière qui nous convient le mieux, à chacun d’entre nous. Limitons le formatage, élargissons la norme, agrandissons le cercle pour que tous puissent y rentrer, et que l’ensemble s’enrichisse de toutes ces différences. Sans donner de leçon à personne, nous gagnerions tous à être différents et à le vivre pleinement, sans jugement, et sans hiérarchie. Bon, je n’emporte peut-être un peu parce que c’est un sujet qui me touche, un idéal que je ne juge pas utopique, même si je sais qu’il n’est pas atteignable dans l’immédiat. Mais je suis persuadée que c’est en passant par l’éducation, en révisant nos comportements et nos choix, nous, en tant qu’adultes, que nous pourrons respecter l’enfant et lui apprendre à se respecter et respecter les autres, quels qu’ils soient. Que nous soyons parents, tonton, professeur, mamie, voisin, éducateur, etc… nous sommes tous responsables de ce que deviendrons les enfants et la société de demain. Tout ne repose pas uniquement sur les parents (heureusement !). Chaque personne a son chemin à faire, dans la mesure de ses capacités et de ses envies, de ses besoins et du chemin à parcourir, pour s’aimer un peu plus et participer à l’évolution positive de notre société.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.