alternatives, éducation, Chapitres, nomadisme, projet, société

Chapitre 10 : Nouveau monde, nouveau plan

ENCORE !? Me direz-vous ? Et oui, encore… Mais s’il y a bien une chose que cette vie nous a appris à développer, c’est notre capacité d’adaptation face aux situations que l’on ne peut pas changer. Il y a eu le 3ème enfant qui ne viendra pas, la « douche froide » donc pas d’argent de côté ni de changement de véhicule, notre propre (r)évolution et nos expériences, et maintenant une situation sanitaire mondiale exceptionnelle qui limite les déplacements… Celle-là on ne l’avait pas vu venir !

1 – Notre fil rouge

Ce qui nous motive depuis le départ s’est précisé tout en s’élargissant. Je m’explique pour ceux qui n’arrivent que maintenant (tant que la page n’est pas encore mise à jour… Oups !🙊).

Nous avions construit notre projet sur l’éducation et l’inclusion. L’éducation de nos enfants en premier lieu, en les amenant à rencontrer la différence à travers nos voyages, en vivant avec eux des expériences de vie commune qui puissent leur apprendre à s’adapter à différents environnements, différentes personnes, d’âges, de cultures, d’horizons variés. Nous avions prévu, étant en mouvement, de faire de l’instruction en famille, et d’aller voir également des écoles alternatives sur notre parcours. Plus particulièrement celles qui proposent un accueil et des méthodes permettant à tous les enfants d’y trouver leur place, quel que soit leurs capacités et difficultés (intellectuelles, relationnelles, physiques…).

Nous espérions grâce à ça que nos enfants porteraient un regard ouvert et bienveillant sur les autres, quelles que soient leurs différences, leurs mode de vie et leurs cultures. Parce que nous comptons sur eux, en tant qu’adulte de demain, pour participer au changement d’une société qui exclue une partie de ses membres, simplement à cause de son fonctionnement.

Pour qu’ils apportent leur pierre à l’édifice de la société d’après.

2 – Nos changements

Nous avons compris que ce que nous voulions apprendre et transmettre à nos enfants, ce sont déjà les notions de liberté, de choix, et donc d’alternatives à ce qui est considéré comme « normal » : autant les modes et lieux de vie, d’apprentissage et d’éducation, de rapport aux autres et à soi-même, de regard sur l’environnement et la consommation.

La vie nomade nous a déjà appris beaucoup :

  • la prise de conscience des besoins nécessaires
  • une liberté de mouvement et en même temps des limites d’accès à certains lieux
  • le regard porté sur nous en tant que nomade
  • réfléchir à des façons d’être indépendant financièrement

La préparation de l’instruction en famille nous ont poussé à nous informer sur :

  • les pédagogies dites « alternatives »
  • les différents modes d’instruction en famille et en voyage
  • les familles qui l’ont déjà expérimenté
  • nos propres peurs et blocages face aux apprentissages

Et tous les questionnements liés à l’éducation ont été enrichi par :

  • la communication non violente
  • les neurosciences affectives
  • les violences éducatives ordinaires (VEO)
  • la bienveillance (envers nous-même et les autres)

3 – Le (dernier ?) plan

La situation sanitaire mondiale avec la pandémie de Covid19 nous aura encore forcé à modifier nos plans. La Belgique, ni aucun pays frontalier ne sera possible cet été, cela est pratiquement sûr aujourd’hui. Cet hiver nous ne le savons pas encore mais nous avions prévu de partir vers le sud dans les mois les moins chauds, donc pas de Belgique non plus cet hiver. Nous allons donc profiter de ce temps pour découvrir et développer ce que nous n’avons pas pu faire avant (indépendance financière, IEF, contacts…).

Le confinement obligatoire des 6 dernières semaines nous a permis d’avancer sur notre organisation au quotidien, en se trouvant du temps pour travailler, à nous détacher des injonctions scolaires, à apprendre à observer nos enfants encore un peu plus. Nous les avons vu s’épanouir dans les jeux, apprendre à vivre ensemble tous les jours et toute la journée, réapprendre à jouer sans limites. Nous avons remarqué qu’il leur avait fallu presque 3 semaines pour retrouver cette liberté de jouer, de créer sans contraintes et sans consignes. Nous ne voulons pas arrêter cette démarche bien entamée, ni pour eux, ni pour nous. Nous voulons continuer à leur offrir cette liberté de grandir, mais en ayant la possibilité de le faire en dehors de notre lieu de confinement, évidemment. Nous avons gagné en confiance, en liberté et en énergie pendant cette période, même si elle n’était pas toujours facile. Nous avons découvert des initiatives et des groupes qui se développaient pour construire un monde d’après plus libre et plus solidaire, plus autonome et plus ouvert, auquel nous voulons participer à notre manière.

Nous ne vous ferons donc pas de retour sur les pays où nous vivrons dans les prochains mois puisque nous resterons en France, mais nous partagerons nos expériences sur des éco-lieux, dans des communautés et éco-villages, qui veulent participer au changement de la société vers plus de respect du vivant. Nous commençons à prendre les premiers contacts avec ceux qui pourront nous accueillir et nous partager leur passion, leur quotidien, leurs besoins, en espérant pouvoir leur apporter une aide, et coopérer à leur action à notre petit niveau. Tout en nous gardant un espace de liberté pour profiter de nos amis et proches que nous pourrons visiter partout en France (on l’espère).

Le chapitre 11 devrait donc être celui de la reprise de notre route, où qu’elle nous mène. A moins qu’il y ai d’autres changements 😜…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.