éducation, famille, inclusion, société

Les jeux comme la vie

Les jeux coopératifs pour les moins de 6 ans

Il parait qu’il est bon de jouer avec ses enfants : bon pour eux, car ils sentent qu’ils sont importants pour nous et qu’on leur accorde de l’attention, on rentre dans leur monde pendant quelques instants. C’est également bon pour nous, il ne faut pas se le cacher, de se laisser prendre au(x) jeu(x), de redevenir un enfant l’espace d’un instant, de partager ce temps de complicité avec nos enfants.

Alors nous connaissons tous des jeux comme cache-cache, 123 soleil, des déguisements ou des jeux de ballons qui amusent petits et grands. Mais je me suis souvent trouvée face à deux difficultés lorsque je voulais partager un temps de jeu calme en intérieur avec mes tout-petits :

  1. Quel jeu de société peut-on faire avec des enfants non lecteurs (donc avant 6 ans) ? Déjà le choix se réduit considérablement, si on veut passer un moment sans prise de tête dans l’explication, où chacun peut participer dans la mesure de ses capacités…
  2. Quel jeu de société permet d’apprendre aussi à faire ensemble, permet la coopération plutôt que la compétition ? Parce que personnellement, jouer pour être meilleur que les autres, trouver des tactiques pour que les autres perdent, ça ne me convient pas…

Avec ces 2 points en tête, j’ai fait mes recherches dans les jeux coopératifs, et j’ai trouvé ces 3 jeux que j’ai testé avec les loustics de 2.5 et 5 ans :

jeuxBon, alors il faut avouer que pour Léon qui n’a encore que 2 ans c’est demi, c’est un peu compliqué de se concentrer le temps du jeu, même si une partie ne dure que 10 à 20 minutes. Il arrive tout de même à comprendre et participer comme joueur sur le jeu « Tous au dodo » plus que sur les autres. Autrement il faut faire avec lui pour qu’il suive les règles, que Naël a très bien compris à 5 ans et est capable de suivre et d’expliquer (ou de modifier selon son humeur). Dans ce jeu « Tous au dodo », il y a une partie qui fait également travailler l’imagination de l’enfant (pas vraiment accessible avant 3 ans) en faisant inventer une histoire, j’ai trouvé ça super et je me suis autant amusée que Naël !

Je tenais surtout à dire que le principe de ces jeux n’est pas de gagner CONTRE les autres, d’être LE premier ou le MEILLEUR, mais bien de COOPERER dans un même objectif, de FAIRE ENSEMBLE pour atteindre le même but.

Bref, vous en penserez ce que vous voulez, mais moi je préfère de loin donner à mes enfants cette vision du monde où chacun peut avoir son rôle à jouer (dans les jeux comme dans la vie), que d’encourager la compétition, la comparaison, ou le plaisir d’écraser les autres pour gagner…

Pour découvrir un peu plus les jeux coopératifs, vous pouvez aller sur ce site où j’ai acheté les miens parmi beaucoup d’autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.