alternatives, éducation, famille, nomadisme, projet, société

Prologue d’une vie nouvelle

Les choses s’accélèrent. Concrètement, matériellement, professionnellement, tout commence à prendre forme et nous donne un avant-goût de ce que sera cette nouvelle vie pour nous. Nous ne la rêvons plus, nous avons commencé à la tester et nous pouvons envisager notre emménagement véritable dans Coco d’ici quelques jours. Nous sommes (presque) au point !

Nous sommes mercredi soir, le week-end « portes ouvertes » dans notre maison pour accueillir tous ceux qui veulent nous aider à faire le vide est dans deux jours. A l’issue de ce week-end, nous espérons n’avoir plus que quelques petites choses à stocker, donner ou jeter. Le départ pour la semaine de festivités familiales à bord de Coco débutera dès le lundi : HAAAA, sillonner les Côtes d’Armor, le Finistère, les plages et les routes de la Bretagne, au volant de notre compagnon, quel luxe ! Nous pourrons, à notre retour, finaliser le débarrassage et accueillir nos amis pour passer le réveillon dans notre maison vide. Une soirée un peu atypique, mais qui ne manquera pas de piquant, de bonne humeur et de plaisir, entourés de nos amis ! Et ensuite tout s’enchainera : les clés de la maison seront rendues, le retour au travail et à l’école pour chacun de nous. Mais moi je le ferais sur le mode transmission : la professionnelle qui prendra mon poste sera à mes côtés jusqu’au 15 et ensuite je laisse ma place ! Une page qui se tourne, après plus de 7 ans sur ce poste qui a été créé sur mesure pour moi, dans lequel je me suis épanouie, découverte, enrichie. Mais une page essentielle pour nous, pour mettre en marche ce qui nous tient à cœur aujourd’hui.

Nous savons que nous allons mettre de côté un certains nombre de choses de notre vie actuelle : le confort matériel, la sécurité professionnelle, le statut social lié à l’emploi (pour moi), la conformité aux normes de notre société. Mais nous espérons y trouver des choses bien plus importantes à nos yeux aujourd’hui : du temps, pour vivre, pour voir nos enfants grandir, pour être avec eux, pour améliorer la qualité de notre vie, notre alimentation, notre rapport à la nature, à la consommation, aux autres. Nous savons, pour l’avoir testé depuis fin novembre à chaque week-end passé dans Coco, que ça ne sera pas tous les jours facile, qu’il faudra être plus patients entre nous, mieux communiquer, nous organiser en essayant de respecter les besoins de chacun. Parfois des choses ne fonctionneront pas comme nous l’espérons, mais nous saurons trouver des solutions comme nous l’avons fait jusque là. Nous aurons d’autres préoccupations que les actuelles : où remplir le réservoir en eau ? Où nous poser pour la nuit ? Où recharger les batteries demain ? Nous trouverons des solutions au jour le jour au début, puis comme pour tout le monde, nous trouverons aussi nos petits coins préférés, nos spots chez des amis où on peut se brancher, etc… Nous allons nous fabriquer de nouvelles habitudes, de nouveaux besoins aussi, ou plutôt nous allons concentrer nos besoins sur l’essentiel.

Je ne peux pas dire que je n’aime pas ma vie telle qu’elle est aujourd’hui : j’ai un travail dans lequel je suis plus que bien, je suis reconnue pour mes compétences, j’ai pu évoluer et apprendre plus que nulle part ailleurs ; on a trouvé à louer une maison proche de Rennes, plus grande que nous l’espérions, avec un jardin et de l’espace pour chacun. Nous sommes tous les deux en CDI, avec des revenus modestes certes, mais garantis tous les mois. Et pourtant… Nous aspirons à autre chose, comme si cette sécurité atteinte ne nous comblais finalement pas autant que nous l’aurions espéré. Notre nouvelle vie ne sera peut-être pas plus belle, plus facile, ou plus extraordinaire, mais nous la voulons plus simple, plus sincère, plus riche humainement (que financièrement, c’est sûr). J’ai hâte, vraiment, de récupérer ma fille un midi par semaine pour manger avec elle seule à seule, de tarder un peu aux jeux le soir lorsqu’il fait beau et voir mes enfants s’amuser, de faire les recherches et les rencontres que je programme dans mes journées, d’être plus proche de chacun des membres de ma famille, de mes amies, plus disponible pour chaque personne qui m’est chère. Même si je prévois sans doute un peu trop de choses au jour d’aujourd’hui pour être aussi disponible que je le souhaiterais…

Cette vie nomade (un peu plus classe que SDF), nouvelle pour nous, mérite que l’on s’attarde à la tester, à l’adapter, la faire évoluer selon nos besoins, nos découvertes, nos envies. Elle méritera certainement des chroniques régulières, pour partager notre quotidien un peu différent, pour faire rire, rêver ou pleurer (le moins possible on l’espère) ceux qui les liront. Nous allons entrer dans notre zone magique (cf vidéo sur notre page Facebook), ça vous tente de nous rendre visite à l’occasion ?

 

2 réflexions au sujet de “Prologue d’une vie nouvelle”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.